Bonjour!!!

Ça fait trop longtemps que j`ai donné des nouvelles! Je suis toujours très occupée par plusieurs activités…en passant par la cuisine de tofu à la calligraphie japonaise! Des activités que je n`aurais sans doute prises part au Québec.

Dimanche dernier, j`ai couru mon premier demi-marathon (21 km) à Hyottoko, Hyuga. Je n`ai jamais pensé faire ça un jour dans ma vie, car je ne voyais pas le point de courir aussi longtemps…sans ballon dans les pieds! Mais honnêtement, ça a été une superbe expérience. Autant toute la partie de l`entraînement avant la compétition, la douleur ressentie pendant et la satisfaction d`avoir complété les 21 km! Je peux vous avouer que ça a été tough. Le trajet est particulièrement difficile, car la plupart du temps, tu cours dans les montagnes et ça monte très apique. L`acide lactique se fait ressentir assez rapidement dans les jambes et c`est souffrant. Avant la course, je ne savais pas trop à quoi m`attendre, même si ça faisait quelques semaines que je m`entrainais déjà en montagnes à Kadogawa. Comme c’était ma première expérience, j`ai commencé à un rythme raisonnable, en suivant les autres. Par la suite, j`ai accéléré, et en descendant les côtes, j’allais à un bon rythme pour prendre de l`avance sur les autres. En montant en altitude….je rochais un peu par contre! Quand j`ai vu la marque du 12 km, j`ai atteint un genre mur…enfin je crois! Mentalement, ca n`allait pas du tout et mes jambes souffraient! Il me restait alors….9 km!! Oh la la….Au 17ème km, j`ai repris mes énergies et en voyant que j’avais réussi à dépasser quelques personnes, mon but était de finir dans les premières…À la fin du trajet, une belle grande côte nous attendait! En la voyant, j’avais le goût de tout abandonner…mais quand ça fait 19 km que tu coures et qu’il t’en reste que 2, même s'ils sont en montant, abandonner ne se fait comme pas! J`ai réussi à terminer 8ème chez les femmes sur p-e quelques centaines au total. Donc pour un 1er demi-marathon, j’étais satisfaite!

J`ai aussi commencé des cours de shodo, calligraphie japonaise. Une de mes étudiantes du primaire m`a invitée à l`accompagner à son cours et comme j`ai toujours de la difficulté à refuser une invitation, bien j`ai décidé d`y aller. Je ne suis pas une artiste, mais c`est quand même intéressant. Et c`est aussi une autre façon d`interagir avec les gens locaux. Le shodo est un passe-temps auquel plusieurs japonais s`adonnent. La calligraphie japonaise est un art traditionnel (qui se pratique depuis 3000 ans) qui consiste à écrire les kanjis (idéogrammes) à l`aide d`un pinceau et de l'encre.shodo01

C`est assez difficile et pendant 1-2 heures de temps, tu t`exerces sur le même kanji afin que ce soit joli. Pour moi qui commence à peine à apprendre le japonais, c`est d`autant plus difficile.  En faisant des recherches, j`ai appris que pour les japonais, cet art est une façon d`atteindre la longévité et la maîtrise du corps et de l`esprit. Les moines bouddhistes l`utilisent comme une forme de méditation. Beaucoup de maisons japonaises sont décorées avec ces calligraphieskakemono.

Le printemps est enfin arrivé au Japon! Hier en allant m`entraîner au parc, j`ai remarqué  les premières fleurs des cerisiers. Les cerisiers (sakura en japonais) au Japon annoncent la venue du printemps. Ils attirent une tonne de touristes chaque année. La période des cerisiers est de février (Sud du Japon, Okinawa) à Mai (Nord du Japon). À Miyazaki, ils commencent à apparaître à la fin mars.   Kyoto est un des plus beaux endroits pour admirer ces fleurs. J`aurai sûrement la chance de les voir lors de leur floraison complète au début avril, puisque j`y serai avec mon amoureux qui viendra me rendre visite en avril!

Alors voilà!

Je vous mets des photos des derniers mois!

Ki o tsukete. 気をつけて. Prenez soin de vous.